www.Secours112.net - Services de Secours Belges
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
-23%
Le deal à ne pas rater :
TV 75″ Xiaomi Mi TV Q1 – QLED, 4K UHD à 929€ (Via ODR)
929 € 1199 €
Voir le deal

SAINT-HUBERT : Odeur de gaz, école évacuée (6/10/2010)

Aller en bas

SAINT-HUBERT : Odeur de gaz, école évacuée (6/10/2010) Empty SAINT-HUBERT : Odeur de gaz, école évacuée (6/10/2010)

Message par Cheap Sam 9 Oct - 8:44

www.lavenir.net a écrit:Suite à une odeur suspecte dans l'école, le plan PIM a été déclenché et tous les élèves du primaire évacués pendant 2h. Aucun blessé.

C'est l'évocation d'une odeur bizarre ressentie par une cuisinière de l'école mercredi matin, qui a déclenché l'alerte. À 9h02, les pompiers de Saint-Hubert sont envoyés à l'école par le service 100.

Immédiatement, le plan PIM, plan médicalisé composé de trois services de SMUR et cinq ambulances, se met en place. À l'arrivée des pompiers, l'ensemble des classes du primaire de l'enseignement libre, situé rue Redouté, seront évacuées, soit 113 personnes, de même que la petite crèche annexe qui abrite quelques enfants. Un périmètre de sécurité a été dressé et la circulation interrompue par la police de Semois et Lesse, dans les deux rues proches des établissements.

Didier Moens, médecin urgentiste du centre médicalisé héliporté de Bra-sur-Lienne, premier médecin arrivé sur les lieux, a dirigé l'équipe médicale. Il s'est assuré que tous les enfants et personnel de l'école étaient en bonne santé.

«À 9h20, j'effectuais un premier retour d'information vers les divers services d'incendie et de police, en disant que la situation ne devait pas dégénérer et que les choses rentreraient progressivement dans l'ordre » s'exclame rassuré Claude Burgraff, commandant des pompiers.

L'implantation scolaire représente plusieurs milliers de m2 répartis en divers bâtiments entrecoupés de rues et ce sur différents niveaux. Tous les bâtiments ont été inspectés au détecteur par les sapeurs pompiers.

Pendant ce temps et afin de ne prendre aucun risque, le périmètre de sécurité a été maintenu. Une cellule de crise s'est mise en place avec la présence du bourgmestre, Claude Bonmariage, qui avait pour mission de coordonner au besoin un éventuel plan d'urgence ainsi que de diffuser une bonne information vers les parents des élèves et vers la presse.

Assez rapidement, il a été confirmé qu'il n'y avait aucun risque d'explosion ni de toxicité immédiate connue.

À 10h52, toutes les mesures ont été levées et chacun a pu regagner sa place dans l'école.

Un bidon de carbonyle dans une cave voisine de l'école

N'ayant rien trouvé dans l'école, les pompiers ont poursuivi leur recherche hors de l'enceinte scolaire. La source du problème a été détectée dans une cave voisine, en dehors de l'école et accolée au réfectoire: un bidon de carbonyle (5 litres) répandu à même le sol. «Ce produit répand une odeur désagréable d'hydrocarbure qui peut être confondu à un gaz explosif, mais ce n'était pas le cas » argumente Claude Burgraff. Après confirmation par l'agence de sécurité APS, il n'y a eu aucune précaution particulière à prendre pour la dépollution des lieux par les pompiers.

Une frayeur plus ressentie par les parents des élèves et la population, qui s'interrogeaient au vu des mesures de sécurité mises en place, que par les enfants eux-mêmes qui ont été acteurs principaux dans l'intervention.
Cheap
Cheap
Admin

Nombre de messages : 30946
Age : 50
Localisation : Brabant-Wallon
Date d'inscription : 16/02/2006

https://secours112.forumactif.be

Revenir en haut Aller en bas

SAINT-HUBERT : Odeur de gaz, école évacuée (6/10/2010) Empty Re: SAINT-HUBERT : Odeur de gaz, école évacuée (6/10/2010)

Message par Cheap Sam 9 Oct - 8:46

www.lavenir.net a écrit:CLAUDE BURGRAFF : «Toute la coordination étaitparfaitement réglée»

Comment avez-vous été prévenu pour intervenir?
Par le service 100 qui nous annonce une odeur suspecte dans tout le bâtiment. Vu que cela implique plus de 20 personnes, immédiatement le 100 applique le plan PIM qui est une aide médicalisée, avec l'envoi de 3 ambulances et 2SMUR. C'est le médecin de l'hélicoptère de Bra-sur-Lienne qui a dirigé les secours médicaux.

L'évacuation de l'école était la priorité?
Dans un premier temps, avec la directrice, Béatrice Mouzon, présente sur place ainsi que les enseignants, nous avons évacué l'ensemble des bâtiments du primaire et de la petite crèche annexe. Puis nous avons procédé à une seconde évacuation dans une deuxième zone, la cour de l'école secondaire. Tout le monde a été dirigé vers un bâtiment à l'abri et au chaud où le médecin s'est assuré que tous étaient en bonne santé.

Aucune complication pour l'évacuation des enfants?
Non, il s'agit d'une école qui a une culture assez avancée au niveau sécurité. Les enfants ont déjà participé plusieurs fois à des exercices de ce genre et connaissent bien les pompiers et le service d'incendie via des visites à l'école et des exercices de prévention au sein de l'établissement. Tout s'est très bien passé.

Un commandant satisfait?
Oui, satisfait de mon service, de mes pompiers qui sont régulièrement formés et exercés dans ce genre d'interventions. Satisfait aussi de la collaboration entre les diverses disciplines présentes et de la coordination par le bourgmestre. Il n'y a eu aucune peur ni aucun mal

L.T.
Cheap
Cheap
Admin

Nombre de messages : 30946
Age : 50
Localisation : Brabant-Wallon
Date d'inscription : 16/02/2006

https://secours112.forumactif.be

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum