www.Secours112.net - Services de Secours Belges
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
-23%
Le deal à ne pas rater :
TV 75″ Xiaomi Mi TV Q1 – QLED, 4K UHD à 929€ (Via ODR)
929 € 1199 €
Voir le deal

Crash d'un avion de parachutistes à Marchovelette 19-10-2013 + photos

+11
psion67 (Olivier G)
Jeytdai
pompierlio
Belgiumcop
samnat
Mikeuu
Clement.B
Cheap
pompierpro
VAN BELLINGHEN
Pascal5555
15 participants

Page 2 sur 3 Précédent  1, 2, 3  Suivant

Aller en bas

Crash d'un avion de parachutistes à Marchovelette  19-10-2013 + photos - Page 2 Empty Re: Crash d'un avion de parachutistes à Marchovelette 19-10-2013 + photos

Message par Pascal5555 Lun 21 Oct 2013 - 16:05

TEMPLOUX - Le dos appuyé contre un hangar du Paraclub de Temploux, quatre moniteurs regardent le ciel, en direction de l’endroit où ils ont perdu onze amis : « On se voit tous quasiment plus qu’on ne voit nos femmes.

» Samedi, ils étaient là, comme tous les week-ends. Ils avaient déjà sauté plusieurs fois. Ils étaient de la précédente rotation du Pilatus où auraient pris la suivante. Sans aucune appréhension : « C’est l’avion dans lequel on monte toutes les semaines depuis des années », explique Pierre, 30 ans et plus de 10 000 sauts au compteur. « On est totalement en confiance. Le parachutisme, contrairement à ce qu’on peut croire, n’est pas un sport de fous. Tout le monde est hyperattentif à la sécurité. Si on a le moindre doute, si le pilote ne le sent pas, s’il y a un truc qui ne va pas lors de son check-up systématique, il ne décolle pas. Et Fabrice était un super-pilote. » Ils ne s’expliquent pas ce qui a pu arriver mais sont furieux contre les informations parfois invraisemblables selon eux qui ont circulé dans les premières heures. « On a parlé de l’état de l’appareil, mais il allait à l’entretien toutes les cent heures de vol. Il en était d’ailleurs revenu tout récemment » se rappelle Angel, moniteur également. On a aussi entendu que certains des occupants avaient essayé de sauter au dernier moment : « C’est impossible ! Dans un avion qui part en vrille, il y a une telle force centrifuge que vous ne savez même pas bouger un bras. Alors se lever pour sauter… Mais bon, dire tout ça ne nous rendra pas nos copains. Tout ce qu’on demande c’est de respecter leur mémoire en ne les faisant pas passer pour des fous. Ce n’est même pas un accident de parachutisme, c’est un accident d’avion. Et si le pilote avait pu faire quelque chose, il l’aurait fait… »


Source: L'Avenir.
Pascal5555
Pascal5555

Nombre de messages : 3063
Age : 40
Localisation : Flémalle-haute
Date d'inscription : 06/04/2012

Revenir en haut Aller en bas

Crash d'un avion de parachutistes à Marchovelette  19-10-2013 + photos - Page 2 Empty Re: Crash d'un avion de parachutistes à Marchovelette 19-10-2013 + photos

Message par Pascal5555 Lun 21 Oct 2013 - 16:06

Drame de Gelbressée : une enquête qui durera au moins 6 mois

L’épave de l’appareil va être disséquée afin de tenter de comprendre ce qui a pu se passer….

GELBRESSÉE - Le Pilatus PC-6 est un modèle d’avion réputé pour sa robustesse. Pourtant une aile se serait arrachée en vol. Tentative d’explications.

L’enquête sur les causes de l’accident ne fait que commencer. Les experts de l’Air Investigation Unit mettront au mieux six mois à un an pour rédiger leur rapport permettant de mieux comprendre les circonstances du drame.

Mais en attendant, plusieurs hypothèses peuvent déjà être avancées pour expliquer ce crash. La plus probable est celle d’une rupture structurelle de l’appareil en vol. Des témoins ont en effet affirmé avoir vu une aile se détacher de l’appareil; ce qu’a confirmé le bourgmestre de Namur.

Limites dépassées ?

Même s’il s’agit d’une cause rarissime, la rupture d’une aile en vol pourrait s’expliquer par le fait que le Pilatus de Temploux est régulièrement soumis à d’importants facteurs de charge (accélération, décélération). En effet, chaque avion est conçu pour pouvoir «encaisser» un certain facteur de charge mais dans des limites supportables par sa structure. Dans le cas du Pilatus PC6, les limites sont établies à +3,58G et -1,43G. Comprenez par là qu’il peut soutenir une accélération de +3,58G et une décélération de -1,43G. Ce qui n’est déjà pas mal pour un appareil pas prévu pour faire de l’acrobatie.

Ce sont des limites imposées et certifiées à ne pas dépasser. Mais dans le milieu de l’aviation, certains affirment que le Pilatus de Temploux a sans doute un peu trop souvent flirté avec cette frontière. Au point de la dépasser de temps en temps? En effet, il n’était pas rare de voir l’avion plonger vers le sol après le largage des parachutistes, et effectuer une ressource serrée pour atterrir et redécoller au plus vite avec d’autres parachutistes.

Le rythme effréné des décollages, largages et atterrissages a peut-être à la longue fatigué la cellule de l’avion. Et samedi après-midi, après avoir effectué une montée en ligne droite depuis Temploux, au-dessus de Marchovelette, le pilote a probablement fait demi-tour pour poursuivre sa montée vers l’aérodrome. Un demi-tour à pleine charge peut-être un peu trop brutal qui aurait provoqué la rupture d’une aile déjà fragilisée par une utilisation trop intensive de l’appareil.

Explosion du turboréaceur ?

D’autres avancent l’hypothèse d’une explosion du turboréaceur. Des témoins affirment en effet avoir entendu un «boum» dans le ciel avant le crash.

Possible aussi mais alors on ne voit pas comment le pilote n’aurait pas réussi à faire planer son appareil, même dépourvu de puissance, pour tenter un atterrissage d’urgence… À moins que l’explosion ait provoqué des dommages sur la structure de l’appareil, bloquant par exemple les commandes ce qui aurait provoqué la perte de contrôle puis la mise en vrille. L’aile se serait alors détachée à la suite des fortes pressions subies lors de ce mouvement tournoyant.

Quoi qu’il en soit, dans un cas comme l’autre, le crash demeure difficilement explicable dans la mesure où, comme tous les avions, le PC6 de Temploux était certifié et régulièrement soumis à de minutieuses inspections portant aussi bien sur son moteur que sur sa cellule.

La difficulté du travail des enquêteurs va donc consister à déterminer l’enchaînement exact des phases du crash. D’abord l’aile arrachée puis la vrille ou l’inverse?


Source: L'Avenir.
Pascal5555
Pascal5555

Nombre de messages : 3063
Age : 40
Localisation : Flémalle-haute
Date d'inscription : 06/04/2012

Revenir en haut Aller en bas

Crash d'un avion de parachutistes à Marchovelette  19-10-2013 + photos - Page 2 Empty Re: Crash d'un avion de parachutistes à Marchovelette 19-10-2013 + photos

Message par Pascal5555 Lun 21 Oct 2013 - 16:07

GELBRESSÉE/BEUZET - Le Beuzetois Fabrice Lalmand, le pilote du Pilatus, était un amoureux fou de l’aviation. Aurélie, son épouse, évoque la belle personnalité de celui qui, gamin, voulait déjà voler.



«Fabrice était conscient qu’il y avait du risque. Mais il avait dit un jour que s’il devait toujours garder ça en tête, jamais il ne pourrait vivre pleinement sa passion.» En une phrase, Aurélie décrit joliment la flamme qui a toujours animé Fabrice Lalmand, son époux.

C’est lui qui était aux commandes du Pilatus, samedi à 15h30. «C’était son quinzième vol de la journée», commentent les proches. «Mais ce qui est le plus interpellant, c’est que ce dernier vol, il l’a fait avec tous ses copains. C’était vraiment sa bande, son équipe. Sur les onze personnes présentes dans l’avion, dix se connaissaient vraiment très bien.»

Les yeux s’embrument mais Aurélie ne perd pas pied. Elle revient sur toutes ces années de formation et d’apprentissage qui ont fait de l’homme de sa vie un pilote chevronné.

«Il avait déjà effectué un stage en planeur à l’âge de quinze ans», continue la Gembloutoise. «Son grand-père travaillait comme technicien dans l’aviation», rappelle Jean-Michel Monmart, le beau-père du disparu. «Il a toujours eu ça dans le sang.»

Fabrice Lalmand n’a pas ménagé sa peine pour arriver au bout de son rêve. «Il a même financé ses cours et sa licence en travaillant comme hôtesse de l’air», comme le rappelle avec une pointe d’humour son épouse. «C’est comme ça qu’il se décrivait, en blaguant.» Mais le steward deviendra finalement commandant de bord.

«Ce n’était pas non plus un pilote en col blanc», précise Jean-Michel. Fabrice effectuait des vols depuis cinq ans pour TNT et pour une autre firme privée de transports de marchandises. Et quand on lui demandait quelle était son occupation dans la vie, il n’hésitait pas à se décrire comme un «chauffeur-livreur». Une belle dose d’humour mêlée à une jolie pointe d’humilité.

«C’est aussi pour cela qu’il n’a jamais voulu perdre son contact avec la petite aviation», souligne Aurélie. «Là, il retrouvait l’ambiance de Temploux. Ce n’est pas le gars qui venait faire ses heures de vol et puis qui repartait sans demander son reste. Il aimait aussi rester un peu, discuter avec les parachutistes, prendre un verre avec les copains. Il était apprécié pour sa convivialité.»

Une belle vitalité perdue en une fraction de seconde, là, au milieu des campagnes de Hesbaye. «On lui a visiblement demandé de redescendre à 1 500 pieds, vu le passage d’autres avions de ligne un peu plus haut», explique un proche. «Et puis, il n’a plus communiqué avec la tour de contrôle. S’il avait pu sentir que cela tournerait mal, il aurait envoyé un message, il aurait probablement dit qu’il aimait sa famille», continue Aurélie.

La veuve veut aujourd’hui connaître les circonstances exactes du décès de son mari. «Est-ce qu’il a souffert? A-t-il vu arriver le drame?», se demande Jean-Michel, le beau-père. La famille est également choquée et marquée par de drôles d’infos qui circulent, çà et là. «Ce matin, à la radio, on annonçait même que l’avion avait touché une éolienne. C’est n’importe quoi», déplore-t-on dans cette rue de Beuzet.

«Quand l’avion part en vrille, il est impossible pour le pilote de récupérer l’engin. Ce qui se dit également, c’est qu’aussi bien le pilote que les occupants, dans ce violent tournis, finissent par perdre connaissance. On espère tout simplement qu’il n’a pas eu le temps de souffrir.»

Toutes ces zones de turbulences et d’incertitudes devront être gommées. Ce sera important pour Leena, la petite fille, et Loïc, le petit dernier de la famille Lalmand, né il y a quatre semaines à peine. Sur le bord de l’armoire, trône fièrement un joli petit avion, tout rouge et tout rond, rempli de bonbons. «Même dans les cadeaux qu’il offrait à ses enfants, on retrouvait toujours sa passion.», souffle Jean-Michel. Une passion désormais éternelle.


Source: L'Avenir.
Pascal5555
Pascal5555

Nombre de messages : 3063
Age : 40
Localisation : Flémalle-haute
Date d'inscription : 06/04/2012

Revenir en haut Aller en bas

Crash d'un avion de parachutistes à Marchovelette  19-10-2013 + photos - Page 2 Empty Re: Crash d'un avion de parachutistes à Marchovelette 19-10-2013 + photos

Message par Pascal5555 Lun 21 Oct 2013 - 16:08

NAMUR/GELBRESSÉE - Maxime Prévot, le bourgmestre de Namur, a perdu son papa dans un accident d’avion il y a 17 ans. Pourtant, il a fallu gérer.

Samedi 18 heures trente. Un premier point presse se tient au bord du champ, à portée de vue de la carlingue déformée du Pilatus qui s’est écrasé là, trois heures plus tôt.

Maxime Prévot, bourgmestre de Namur, est le premier à prendre la parole. Précis, ordonné. Face à un mur de caméras et de perches micros, Joëlle Milquet, ministre de l’Intérieur, prend la relève. Sur le registre de l’émotion. Maxime Prévot est bien présent à ses côtés mais son esprit est ailleurs. Son regard part dans le vide, ses yeux s’embrument. Il pince les lèvres. Il est à deux doigts de craquer. Simplement humain… Un autre élément essentiel explique ce terrible vague à l’âme.

«J’ai vécu la même chose il y a 17 ans», a expliqué en aparté le bourgmestre namurois, hier en début de soirée. «Mon père s’est tué aux commandes d’un petit avion. Il s’est écrasé contre une montagne en Espagne.»

Ce sont tous ces moments terribles qui reviennent alors à l’esprit. « J’ai connu la même histoire, je connais le scénario. Le coup de fil à la maison pour nous annoncer la pénible nouvelle. Et puis il y a cette attente, le long travail d’identification, la vérification des empreintes dentaires… Quand j’ai été à la rencontre des familles, samedi à Temploux, et que j’ai trouvé ces enfants qui venaient de perdre leur papa, je me suis revu à leur âge.» C’est tout simplement humain.


Source: L'Avenir.
Pascal5555
Pascal5555

Nombre de messages : 3063
Age : 40
Localisation : Flémalle-haute
Date d'inscription : 06/04/2012

Revenir en haut Aller en bas

Crash d'un avion de parachutistes à Marchovelette  19-10-2013 + photos - Page 2 Empty Re: Crash d'un avion de parachutistes à Marchovelette 19-10-2013 + photos

Message par Pascal5555 Lun 21 Oct 2013 - 16:08

NAMUR/GELBRESSÉE - Un témoin indiquait ce matin dans la presse qu’une aile de l’avion Pilatus PC-6 Turbo Porter aurait heurté le sol lors d’un vol qui précédait le vol fatal, lors duquel dix parachutistes et leur pilote sont décédés à Gelbressée.

Pour le parquet de Namur, cette hypothèse paraît peu probable même si, comme les autres, elle devra toutefois être vérifiée.

La personne qui a donné cette information a été identifiée et sera entendue par les enquêteurs.

«Il faut aussi se dire que quand l’avion atterrit, les futurs passagers qui vont s’engager dans la prochaine rotation sont en principe sur le terrain au moment de l’atterrissage et le voient donc concrètement. Nous avions samedi des parachutistes aguerris. S’ils avaient remarqué le moindre incident avant, ils ne seraient pas montés dans l’avion», estime un substitut du parquet, même s’il précise que cette piste doit être vérifiée.

Une autre piste qui est vraisemblablement exclue à ce stade est le contact de l’avion avec une éolienne. «Le gestionnaire Orès (Opérateur des réseaux gaz et électricité) a été contacté et n’a pas constaté de perte d’intensité de courant au niveau des éoliennes et nous sommes convaincus que l’avion devait être à une hauteur bien au-delà du champ éolien. Ce seront les données des radars qui le confirmeront», ajoute le substitut.

Quant à l’emplacement de l’avion, «ce n’est pas anormal qu’il se soit trouvé à Gelbressée au moment du crash», mais cela doit également être vérifié.

Le substitut ajoute que les carnets d’entretien de l’avion et les données des radars seront vérifiés. Les données des radars et les données audios des aéroports de Charleroi et de Bruxelles seront en effet rassemblées pour exploitation afin d’analyser tout le trajet effectué par l’avion jusqu’au moment où on peut présumer qu’il a subi une avarie technique.

«L’avion est en contact avec l’aérodrome de Temploux dans un premier temps. Quand il dépasse une certaine altitude, il est en contact avec l’aéroport de Charleroi. Au-delà d’une autre altitude, il est pris en charge par la tour de contrôle de Bruxelles», explique encore le substitut du parquet. En agrandissant les schémas des radars il sera également possible de calculer la vitesse approximative à laquelle volait le Pilatus.


Source: L'Avenir.
Pascal5555
Pascal5555

Nombre de messages : 3063
Age : 40
Localisation : Flémalle-haute
Date d'inscription : 06/04/2012

Revenir en haut Aller en bas

Crash d'un avion de parachutistes à Marchovelette  19-10-2013 + photos - Page 2 Empty Re: Crash d'un avion de parachutistes à Marchovelette 19-10-2013 + photos

Message par Pascal5555 Lun 21 Oct 2013 - 16:09

TEMPLOUX / GELBRESSÉE - Les sauts en parachute sont suspendus pour cette année au ParaClub de Namur en hommage aux 11 victimes de l’accident d’avion qui a eu lieu samedi à Gelbressée, a-t-on indiqué dimanche au club de parachutisme situé à côté de l’aérodrome.

Onze parachutistes, dix hommes et une femme, sont décédés lors du crash d’un avionqui avait décollé de l’aérodrome de Temploux. Les dépouilles des victimes ont été transportées dimanche midi à Gillypour être mises à disposition des autorités judiciaires pour l’identification des victimes.

Pas de cérémonie programmée

À l’heure actuelle, aucune cérémonie, aucun hommage particulier n’est encore prévu au sein du ParaClub. Accompagnés d’assistants psychologues, les familles et proches des victimes se sont rendus dimanche sur les lieux de l’accident, à Gelbressée. «C’est une étape du processus de deuil», a indiqué le bourgmestre de Namur, Maxime Prévot.

Ensuite, l’avion sera déplacé pour être stocké à Beauvechain et examiné en détail


Source: L'venir.
Pascal5555
Pascal5555

Nombre de messages : 3063
Age : 40
Localisation : Flémalle-haute
Date d'inscription : 06/04/2012

Revenir en haut Aller en bas

Crash d'un avion de parachutistes à Marchovelette  19-10-2013 + photos - Page 2 Empty Re: Crash d'un avion de parachutistes à Marchovelette 19-10-2013 + photos

Message par Pascal5555 Lun 21 Oct 2013 - 16:10

ELBRESSÉE / NAMUR - Un registre de condoléances est ouvert depuis lundi matin à la maison des citoyens (rez-de-chaussée de l’hôtel de ville de Namur) à la suite du crash aérien survenu samedi après-midi à Gelbressée.

La population namuroise pourra exprimer sa solidarité vis-à-vis des victimes et des proches des victimes puisque le registre de condoléances est accessible du lundi au vendredi de 8h à 16h ainsi que le samedi matin de 8h30 à 11h30.

Les personnes qui n’ont pas la possibilité de se déplacer peuvent également faire part de leur soutien en envoyant un mail à l’adresse information@ville.namur.be. La Ville promet que leurs messages seront joints au registre de condoléances.

La Ville ajoute que les drapeaux ont été mis en berne lundi, à l’Hôtel de Ville, auprès des monuments officiels de Temploux (les parachutistes avaient décollé de l’aérodrome de Temploux) ainsi qu’à la Citadelle de Namur.

Tant que les familles n’ont pas récupéré la dépouille de leur défunt, il est très délicat d’en savoir davantage sur les funérailles ou les hommages qui seront rendus, ajoute le service communication de la Ville.


Source: L'Avenir.
Pascal5555
Pascal5555

Nombre de messages : 3063
Age : 40
Localisation : Flémalle-haute
Date d'inscription : 06/04/2012

Revenir en haut Aller en bas

Crash d'un avion de parachutistes à Marchovelette  19-10-2013 + photos - Page 2 Empty Re: Crash d'un avion de parachutistes à Marchovelette 19-10-2013 + photos

Message par Pascal5555 Lun 21 Oct 2013 - 16:43

TEMPLOUX/GELBRESSÉE - Laurent Vanhougardine, décédé dans l’accident d’avion survenu à Gelbressée ce samedi, avait survécu à un accident similaire en 2002, à Tembloux. Il s’en était sorti avec plusieurs blessures.

Hier, Laurent Vanhougardine et dix autres personnes décédaientdans un accident d’avion à Gelbressée. Passionné de parachutisme, ce papa de deux enfants avait échappé à un accident similaire en juin 2002 à Temploux. Sur les dix personnes présentes dans l’avion, une seule était décédée.

Sur son lit d’hôpital, quelques jours après les faits, Laurent Vanhougardine avait expliqué aux caméras d’RTL à quel point tout était allé vite et qu’il ne s’était pas exactement rendu compte de ce qui se passait.

Dix jours seulement après cet accident, il déclarait que cela ne l’empêcherait pas de ressauter, le parachutisme étant sa passion.

source et lien vidéo: http://www.lavenir.net/article/detail.aspx?articleid=DMF20131020_00377748
Pascal5555
Pascal5555

Nombre de messages : 3063
Age : 40
Localisation : Flémalle-haute
Date d'inscription : 06/04/2012

Revenir en haut Aller en bas

Crash d'un avion de parachutistes à Marchovelette  19-10-2013 + photos - Page 2 Empty Re: Crash d'un avion de parachutistes à Marchovelette 19-10-2013 + photos

Message par psion67 (Olivier G) Lun 21 Oct 2013 - 17:16

Voici deux liens pour les photos que j'ai prises ce dimanche soir :

Demotix :

http://www.demotix.com/news/3012333/plane-removed-site-crash-fernelmont#media-3012510

Citizenside :

http://www.citizenside.com/fr/photos/faits-divers/2013-10-20/85493/belgique-la-carcasse-d-un-avion-evacuee-pour-analyse-apres-un-crash.htm

psion67 (Olivier G)

Nombre de messages : 38
Age : 54
Localisation : uccle
Date d'inscription : 25/06/2012

http://www.demotix.com/users/olivier-gouallec/profile?view=dashb

Revenir en haut Aller en bas

Crash d'un avion de parachutistes à Marchovelette  19-10-2013 + photos - Page 2 Empty Re: Crash d'un avion de parachutistes à Marchovelette 19-10-2013 + photos

Message par Pascal5555 Lun 21 Oct 2013 - 18:11

GELBRESSÉE - Les morceaux de l’épave du Pilatus PC-6 qui s’est écrasé samedi à Gelbressée, faisant onze morts, ont été déchargés très délicatement à la base militaire de Beauvechain.

Le travail d’enquête est réalisé par l’Aviation Safety Directorate (ASD) et l’Air Accident Investigation Unit (AAIU).

Les pièces ont été inventoriées et stockées dans le «parc à épaves».

«Certains éléments sont mis dans un hangar, d’autres dans le parc, en fonction de ce que nous demandent les enquêteurs civils. En tant qu’enquêteurs militaires, nous sommes présents en appui. C’est à eux maintenant de nous dire ce que nous devons faire et ce qu’ils feront eux-mêmes», indique le major Patrick Mignolet, chef du service d’enquête de l’ASD.

«Il y a un accord de coopération entre mon service et l’AAIU dont le chef opérateur est Luc Blendeman. Tant pour le stockage que pour certains travaux d’enquête, on fait appel à nous. Cela va du spécialiste en facteur humain, c’est-à-dire un psychologue, au spécialiste qui retrouve des traces sur les morceaux d’une épave», ajoute-t-il. Son service est composé d’environ vingt-cinq personnes.

Les personnes effectuant ce travail méticuleux portent une combinaison par précaution car «dans chaque accident, il y a un risque potentiel».

«Pour un accident grave de cette nature-ci, nous avons un délai d’un an pour rendre un rapport», explique-t-il encore. Un délai qui pourrait toutefois s’allonger puisque l’avion Pilatus ne possède pas de boîte noire.


Source: L'Avenir.
Pascal5555
Pascal5555

Nombre de messages : 3063
Age : 40
Localisation : Flémalle-haute
Date d'inscription : 06/04/2012

Revenir en haut Aller en bas

Crash d'un avion de parachutistes à Marchovelette  19-10-2013 + photos - Page 2 Empty Re: Crash d'un avion de parachutistes à Marchovelette 19-10-2013 + photos

Message par Pascal5555 Mer 23 Oct 2013 - 4:45

TEMPLOUX/GELBRESSÉE - Une aile de l’avion de l’aérodrome de Temploux qui s’est écrasé samedi à Gelbressée (Namur) a été retrouvée à plusieurs centaines de mètres du point d’impact suite au ratissage d’une zone de 1,5 km sur 3 km par la Défense et l’Air Accident Investigation Unit (AAIU), a indiqué le procureur du Roi de Namur, Philippe Dulieu.

«D’après certains témoignages, un problème serait survenu assez rapidement après le décollage», a-t-il ajouté, lors d’une conférence de presse dimanche soir. Dix parachutistes et un pilote chevronnés, dix hommes et une femme âgés de vingt à septante ans, sont décédés.

La carcasse de l’avion a été évacuée par la défense dimanche soir avant le coucher du soleil pour être emmenée vers Beauvechain où elle sera passée au crible par les experts aéronautiques.

Quelles sont les causes du drame?

«L’enquête tente de déterminer les causes exactes de ce drame. L’avion a-t-il perdu tout ou une partie d’une aile? Serait-il entré en contact avec une éolienne, même si cela semble exclu jusqu’à présent? L’accident est-il imputable ou non à une personne précise qu’il reste à identifier? Les auditions et les vérifications sont en cours», a souligné Philippe Dulieu.

L’avion effectuait samedi sa deuxième rotation de la journée après un premier vol sans aucun problème avec un autre pilote.

Le même avion qu’en 2000.

«Le Pilatus PC-6 Turbo Porter est bien le même avion qui a eu un accident en 2000à Moortsele. Il a été entièrement remis en état et a volé très longtemps sans problème. Il devait être entretenu tous les ans et une révision est prévue toutes les 100 heures de vol. Le pistage radar de l’avion permettra d’avoir davantage d’informations. Le pilote, quant à lui, avait une très grande expérience», a ajouté Philippe Dulieu.

L’identification toujours en cours.

Le travail d’identification formelle des corps devrait prendre encore du temps. Emmenés aux pompes funèbres de Gilly, les corps des onze victimes seront autopsiés.

«Nous avons récolté des données ante-mortem: descriptions physiques par la famille (cicatrices, tatouages, piercings, etc) et dossiers dentaires. La même procédure est réalisée avec les autopsies et des données post-mortem récoltées par la Disaster Victim Identification (DVI). La comparaison devrait permettre l’identification. Il s’agit d’une méthode scientifique: quand une personne est identifiée, c’est à 100%», a précisé Patricia Vanderlinden, de la DVI.

Un saut réalisé par des initiés et des habitués.

Contrairement à ce qu’avaient annoncé samedi les autorités, le vol n’était pas un baptême initiatique ou un anniversaire. «Il s’agissait là d’un saut réalisé par des initiés et des habitués», a précisé le bourgmestre Maxime Prévot.

Parmi les onze victimes, six personnes sont issues de la province de Namur, deux du Brabant wallon, un du Hainaut, un du Grand-Duché du Luxembourg et un de Flandre.

Les évêques de Belgique ainsi que le gouverneur de la province de Namur se sont joints dimanche aux condoléances publiques exprimées la veille par plusieurs personnalités politiques.


Source: L'Avenir.
Pascal5555
Pascal5555

Nombre de messages : 3063
Age : 40
Localisation : Flémalle-haute
Date d'inscription : 06/04/2012

Revenir en haut Aller en bas

Crash d'un avion de parachutistes à Marchovelette  19-10-2013 + photos - Page 2 Empty Re: Crash d'un avion de parachutistes à Marchovelette 19-10-2013 + photos

Message par Pascal5555 Mer 23 Oct 2013 - 4:46

MARCHE-EN-FAMENNE - Le Marchois Benjamin Martin a effectué son premier saut en parachute samedi. À bord de l’avion, qui s’est écrasé quelques heures plus tard.
«Incroyable. Je n’oublierai jamais ces images. Ni les péripéties de cette journée, qui devait être pour moi l’une des plus palpitantes de mon existence.»

Aujourd’hui encore, l’incrédulité se mêle à la tristesse dans les propos de Benjamin Martin.

Samedi matin en effet, ce Marchois a effectué son premier saut en parachute. Aux côtés de neuf autres personnes, dont le pilote, il a décollé de l’aérodrome de Temploux. «Notre avion était le Pilatus, dit-il, celui-là même qui s’est crashé cinq heures plus tard dans un champ à Gelbressée.»

Depuis samedi, Benjamin Martin cherche à comprendre , lui aussi, les causes de ce dramatique accident : « Je le rappelle, c’était mon premier saut, et encore, un saut en tandem. C’est-à-dire que tout au long de l’exercice, je suis attaché à un moniteur. Mais quand je vois le professionnalisme qui règne au sein de cette équipe du Paraclub de Temploux, je comprends d’autant moins comment un tel accident a pu se produire. Ainsi, en ce qui me concerne, j’ai été écolé par Eddy, un responsable du club, qui totalise plus de douze mille sauts. Normalement, il n’y a donc aucune raison de paniquer : toutes les règles de sécurité sont maximalisées. Je vous l’assure : ce sont des gens d’un professionnalisme exceptionnel.»

Un saut de 4000 m

Avec ses compagnons de vol, Benjamin a été pris en charge par des moniteurs durant une bonne demi-heure : « C’est amplement suffisant pour apprendre l’ABC de l’exercice, dit-il. N’oublions pas que dans notre cas, ce sont des sauts en tandem. En fait, tout repose sur le moniteur.»

Une fois installés dans l’avion, moniteurs et leurs accompagnateurs ont attendu que celui-ci grimpe jusqu’à 4000 m. « Dix minutes tout au plus, avant que l’appareil tourne un peu en rond. Le pilote nous a expliqué qu’un avion de ligne s’apprêtait à atterrir à Charleroi. Nous l’avons d’ailleurs aperçu tout en bas. Nous sommes ainsi restés quelques instants en stand-by, attendant que le champ d’action soit totalement libre. D’un coup sec, le pilote a fait pencher le Pilatus de manière à ce que l’on puisse bien tout voir en contrebas.»

Et puis le grand moment, celui où le taux d’adrénaline atteint son maximum : l’ouverture de la porte et le grand saut. « En chute libre pendant une quarantaine de secondes, mais ça m’a paru trois, quatre secondes tout au plus. Et puis le moniteur déclenche le parachute, effectue toutes les manœuvres. Quelles sensations! J’en ai encore la chair de poule.»

Benjamin Martin et son guide ont mis le pied au sol un peu avant 10h30.

Cinq heures plus tard, à quelques encablures de là, le Pilatus s’écrasait, provoquant la mort de onze personnes qui, toutes, étaient parties la tête pleine de rêves à l’idée de plonger dans le vide.


Source: L'Avenir.
Pascal5555
Pascal5555

Nombre de messages : 3063
Age : 40
Localisation : Flémalle-haute
Date d'inscription : 06/04/2012

Revenir en haut Aller en bas

Crash d'un avion de parachutistes à Marchovelette  19-10-2013 + photos - Page 2 Empty Re: Crash d'un avion de parachutistes à Marchovelette 19-10-2013 + photos

Message par Pascal5555 Mer 23 Oct 2013 - 4:46

GELBRESSÉE - La personne qui a vu une aile de l’avion Pilatus PC-6 heurter le sol lors du vol précédent celui qui a coûté la vie à dix parachutistes et leur pilote, samedi à Gelbressée, a été entendue par les enquêteurs mardi en fin de matinée, a indiqué Philippe Dulieu, procureur du Roi de Namur.

«Il faudra ensuite vérifier ce qu’elle a avancé. Nous allons notamment entendre les personnes qui étaient présentes à l’aérodrome de Temploux ce jour-là et qui ont vu les rotations. On parle de quinze rotations préalables», a expliqué Philippe Dulieu. Les différentes versions seront ensuite confrontées.

Le procureur annonce plusieurs semaines de devoirs d’enquête. Cela passe aussi notamment par l’exploitation des images des petites caméras portables que portaient certains parachutistes et qui étonnamment ont été récupérées dans un état correct.

Les membres du Service d’aide aux victimes du parquet de Namur étaient présents lundi soir à Gilly (Charleroi) où les familles ont récupéré la dépouille de leur défunt. Ils gardent un contact permanent avec les proches.

«Lorsqu’il y aura des avancées assez importantes dans l’enquête, un signal sera donné aux familles. Cela fonctionne dans l’autre sens aussi. Si les familles ont certaines demandes, le Service d’aide aux victimes me les renvoie et je vois comment il est possible d’y répondre au mieux. Quand l’enquête aura progressé, on fera le point mais ce n’est pas encore à l’ordre du jour», a ajouté le procureur.


Source: L'Avenir.
Pascal5555
Pascal5555

Nombre de messages : 3063
Age : 40
Localisation : Flémalle-haute
Date d'inscription : 06/04/2012

Revenir en haut Aller en bas

Crash d'un avion de parachutistes à Marchovelette  19-10-2013 + photos - Page 2 Empty Re: Crash d'un avion de parachutistes à Marchovelette 19-10-2013 + photos

Message par Pascal5555 Mer 23 Oct 2013 - 4:47

GELBRESSÉE - «Un hommage est prévu mais pas avant que nos amis soient enterrés. Ce ne sera pas avant deux semaines je pense», a indiqué ce mardi Anthony, moniteur au Para Club de Namur.

Trois jours après le crash d’un avion Pilatus, qui a fait onze victimes à Gelbressée, l’heure est au recueillement au Para Club. «Nous sommes quelques-uns à nous retrouver pour passer du temps ici et penser à nos amis», a ajouté Anthony.

Tous les sauts en parachute sont suspendus jusqu’au moins fin décembre en mémoire de leurs amis. Le Pilatus PC-6 Turbo Porter était aussi le seul avion à disposition des parachutistes.

«Un avion de largage se loue assez facilement. Si on avait voulu, on aurait pu en louer un et recommencer ce week-end mais sans eux, c’était trop difficile», a déclaré Anthony. Ils en loueront peut-être un à nouveau dès janvier si le coeur leur en dit mais ce n’est pas la priorité actuellement au Para Club.

Si les sauts sont suspendus jusqu’à la fin de l’année, les autres activités se poursuivent à l’aérodrome de Temploux. «Le Para Club est locataire d’installations ici mais le reste continue: l’aviation en général, l’écolage, les hélicoptères, les planeurs jusqu’à la mi-novembre si l’arrière-saison est bonne...», a indiqué Herbert Decouvreur, le commandant de l’aérodrome, qui ajoute qu’un hommage est «tout à fait possible. Cela dépendra des desiderata des membres du Para Club».


Source: L'Avenir.
Pascal5555
Pascal5555

Nombre de messages : 3063
Age : 40
Localisation : Flémalle-haute
Date d'inscription : 06/04/2012

Revenir en haut Aller en bas

Crash d'un avion de parachutistes à Marchovelette  19-10-2013 + photos - Page 2 Empty Re: Crash d'un avion de parachutistes à Marchovelette 19-10-2013 + photos

Message par Pascal5555 Mer 23 Oct 2013 - 4:48

GELBRESSÉE - « Il y a des choses que l’on voit et que l’on oubliera jamais… »Voilà ce que les pompiers d’Éghezée et de Namur, appelés sur les lieux de la catastrophe de samedi, ressentent.
C’est avec une grande émotion qu’ils nous font part de leurs sentiments. Pompiers, ils sont avant tout des hommes, sensibles à la détresse humaine.

Michel Doumont, lieutenant au service d’incendie de Namur, nous explique qu’en près de quarante ans de carrière en tant que pompier, ce fut une de ses pires journées comme intervenant.

«Je n’avais jamais connu telle catastrophe et surtout avec un bilan humain aussi lourd, soupire-t-il. Vous savez, dans les premières minutes, nous arrivons sur les lieux avec l’espoir de pouvoir sauver des personnes. Dans ce cas, on a dû se rendre compte rapidement de l’évidence: il n’y avait plus rien à faire… »

Le lieutenant rend grâce au Roi Philippe et au Premier ministre Elio Di Rupo qui ont eu un petit mot pour chacun des pompiers en intervention, ceci afin de leur prêter soutien et réconfort.

Chez les pompiers d’Éghezée, c’est le même sentiment qui prédomine. «Ce sont des images funestes qui resteront malheureusement gravées à tout jamais dans nos mémoires. Nous espérons ne plus jamais revivre de tels moments , nous glisse un pompier. On en discute entre nous et en parler est pour nous une forme d’exutoire .»

Au besoin, une cellule psychologique mise en place par des services sociaux pourrait aider les intervenants à surmonter le drame si le besoin s’en fait sentir. Une décision devrait prise demain à l’issue d’une réunion avec les équipes d’intervention des pompiers.


Source: L'Avenir.
Pascal5555
Pascal5555

Nombre de messages : 3063
Age : 40
Localisation : Flémalle-haute
Date d'inscription : 06/04/2012

Revenir en haut Aller en bas

Crash d'un avion de parachutistes à Marchovelette  19-10-2013 + photos - Page 2 Empty Re: Crash d'un avion de parachutistes à Marchovelette 19-10-2013 + photos

Message par Pascal5555 Mer 23 Oct 2013 - 4:49

GELBRESSÉE - D’autres avions Pilatus PC-6 avaient déjà perdu une aile en plein vol avant de s’écraser.

Le Soir Magazine évoque dans son édition qui paraîtra mercredi un accident survenu en 1997 en France. Un autre crash s’était produit en Espagne en 2008.

Un avion Pilatus PC-6 avait déjà perdu une aile avant de se crasher lors d’un accident survenu le 1er novembre 1997 à Laon, en Picardie (France), explique Le Soir Magazine. Le pilote et huit parachutistes avaient alors perdu la vie. L’avion avait subitement piqué vers le sol, le heurtant presque à la verticale. L’appareil avait perdu une aile à quelques dizaines de mètres au-dessus du sol. Selon les résultats de l’enquête française, l’aile avait été arrachée en raison de la chute vertigineuse de l’avion.

Un autre crash impliquant un Pilatus PC-6 ayant perdu une aile s’était produit près de Tolède, dans le centre de l’Espagne, le 31 mai 2008. Neuf des dix parachutistes avaient pu s’extraire de l’avion à temps, le pilote et le dixième parachutiste avaient eux trouvé la mort.

La perte de l’aile du Pilatus qui s’est écrasé samedi dans un champ de Gelbressée, à Namur, serait-elle à l’origine du crash? Un témoin visuel, Benoît Pierson, affirme que le moteur avait des ratés avant la chute de l’aile de l’appareil.

Les autres Pilatus qui ont perdu une aile ne sont pas pris en compte dans l’enquête

Les accidents impliquant des avions Pilatus qui se sont produits en France en 1997 et en Espagne en 2008 n’ont aucune influence sur l’enquête menée actuellement par l’Air Accident Investigation Unit (AAIU) sur le Pilatus qui s’est écrasé samedi à Gelbressée.

C’est seulement après l’enquête que des comparaisons pourront être établies avec ce qui c’était déjà passé auparavant dans d’autres pays avec des Pilatus, selon Luc Blendeman, chef opérateur de l’AAIU.

Il faut distinguer l’enquête réalisée par le parquet de Namur et celle menée par les autorités fédérales de la Mobilité, soit par l’AAIU, avec laquelle collabore l’Aviation Safety Directorate (ASD).

Quant à savoir si l’origine du crash se trouve dans la perte d’une aile ou est liée au moteur, l’AAIU précise qu’elle ne se base que sur des éléments concrets. Et ce, même si un voisin tout proche, témoin direct du drame, a entendu que le moteur avait des ratés avant qu’il y ait une explosion et que l’aile se détache. «On ne se base pas sur des éléments rapportés par des témoins mais sur des éléments tangibles. L’épave est un élément tangible. Toutes les pièces de l’avion sont analysées une par une. Nous sommes dans une phase de rassemblement de données», a précisé Luc Blendeman, ajoutant que c’est un processus extrêmement complexe.

Comme l’avion Pilatus est de construction suisse, des experts suisses arriveront prochainement sur place afin d’apporter leur expertise.


Source: L'Avenir.
Pascal5555
Pascal5555

Nombre de messages : 3063
Age : 40
Localisation : Flémalle-haute
Date d'inscription : 06/04/2012

Revenir en haut Aller en bas

Crash d'un avion de parachutistes à Marchovelette  19-10-2013 + photos - Page 2 Empty Re: Crash d'un avion de parachutistes à Marchovelette 19-10-2013 + photos

Message par Mikeuu Jeu 24 Oct 2013 - 16:35

Putain, Fab, tu pilotais cet avion, et ce fut ton dernier vol. J'espère qu'il sera éternel !



PAr contre, ce que je peux lire dans des articles et surtout dans les commentaires de certaines personnes me débecte au plus haut point !

Fabrice était un pilote chevronné, il n'aurait JAMAIS mit la vie de 10 personnes en danger. S'il avait pu faire quelque chose, il l'aurait fait, j'en suis sur.

Demain, ce sont ses funérailles. Ca va être dur d'emmener un pote vers sa dernière demeure sans savoir pourquoi. Et ça c'est vraiment dur !

Crash d'un avion de parachutistes à Marchovelette  19-10-2013 + photos - Page 2 1395144_10202168764638423_1735676083_n

R.I.P mon pote. Jamais je ne t'oublierai !
Mikeuu
Mikeuu

Nombre de messages : 2098
Age : 44
Localisation : Costa Del Gembloux
Date d'inscription : 10/07/2006

http://www.srigbx.be

Revenir en haut Aller en bas

Crash d'un avion de parachutistes à Marchovelette  19-10-2013 + photos - Page 2 Empty Re: Crash d'un avion de parachutistes à Marchovelette 19-10-2013 + photos

Message par Belgiumcop Ven 25 Oct 2013 - 11:39

Hier, j'ai assisté aux funérailles de mon collègue, ami et ex-voisin Jean Luc.
Très bel hommage, très belle cérémonie,............... et surtout sans la presse.

Repose en paix Jean Luc
Je ne te dis pas "adieu", mais juste un "au revoir".

Belgiumcop

Nombre de messages : 1210
Localisation : BBraine l'Alleud
Date d'inscription : 08/05/2006

Revenir en haut Aller en bas

Crash d'un avion de parachutistes à Marchovelette  19-10-2013 + photos - Page 2 Empty Re: Crash d'un avion de parachutistes à Marchovelette 19-10-2013 + photos

Message par ambu17 Ven 25 Oct 2013 - 17:35

un para ne vas pas au ciel , il y remonte
ambu17
ambu17

Nombre de messages : 961
Localisation : ici et nulle part
Date d'inscription : 31/05/2011

Revenir en haut Aller en bas

Crash d'un avion de parachutistes à Marchovelette  19-10-2013 + photos - Page 2 Empty Re: Crash d'un avion de parachutistes à Marchovelette 19-10-2013 + photos

Message par Patrick Decorte Ven 25 Oct 2013 - 17:49

Belgiumcop a écrit: (...) ............... et surtout sans la presse (...).
Cérémonie poignante, avec beaucoup d'émotions ... mais manifestement pas tout à fait sans la presse Thierry, il y avait un article avec une photo du corbillard devant l'église sur le site de sudpresse, la page a semble-t-il  à présent disparu

_________________
Mes photographies relatives aux différents services de secours sont rassemblées sur http://photopolis.skyrock.com
Patrick Decorte
Patrick Decorte
Modérateur "Police"

Nombre de messages : 1663
Localisation : Braine-Le-Comte
Date d'inscription : 14/10/2008

Revenir en haut Aller en bas

Crash d'un avion de parachutistes à Marchovelette  19-10-2013 + photos - Page 2 Empty Re: Crash d'un avion de parachutistes à Marchovelette 19-10-2013 + photos

Message par Belgiumcop Ven 25 Oct 2013 - 22:10

Malheureusement, ces charognards se faufilent partout.......

Belgiumcop

Nombre de messages : 1210
Localisation : BBraine l'Alleud
Date d'inscription : 08/05/2006

Revenir en haut Aller en bas

Crash d'un avion de parachutistes à Marchovelette  19-10-2013 + photos - Page 2 Empty Re: Crash d'un avion de parachutistes à Marchovelette 19-10-2013 + photos

Message par firephil911 Sam 26 Oct 2013 - 19:08

D'un autre point de vue, s'il n'y avait pas ces "charognards" comme tu l'écris, le forum n'existerait pas sous sa forme actuelle, il faut toujours faire la part des choses... mais je suis d'accord avec toi, le respect de la vie privée des gens est primordiale. Mais je m'éloigne du sujet et je m'en excuse.
firephil911
firephil911

Nombre de messages : 2891
Age : 67
Localisation : Fleurus
Date d'inscription : 20/05/2006

Revenir en haut Aller en bas

Crash d'un avion de parachutistes à Marchovelette  19-10-2013 + photos - Page 2 Empty Re: Crash d'un avion de parachutistes à Marchovelette 19-10-2013 + photos

Message par Belgiumcop Dim 27 Oct 2013 - 15:54

Je suis d'accord qu'ils fassent leur travail et j'étais un des premier à leur faciliter l'accès quand c'était possible.
Mais je me souviens d'une intervention dans un hôme, où le photographe s'était "déguisé" en personne âgée pour s'infiltrer dans le hôme et prendre la "photo sensationnelle".
Et ici, quand j'ai lu ou entendu ce qu'ils ont pu dire sur le pilote, je trouve cela indécent...

N'oublions pas, il s'agissait de 11 "copains" qui vivaient leur passion, l'un le pilotage et les autres le parachutisme.

Belgiumcop

Nombre de messages : 1210
Localisation : BBraine l'Alleud
Date d'inscription : 08/05/2006

Revenir en haut Aller en bas

Crash d'un avion de parachutistes à Marchovelette  19-10-2013 + photos - Page 2 Empty Re: Crash d'un avion de parachutistes à Marchovelette 19-10-2013 + photos

Message par Narcan Dim 27 Oct 2013 - 17:27

@Belgiumcop
Je suis 1000% d'accord avec toi, mais nous sommes "vachement" hors sujet.
J'en ouvre un...

Narcan

Nombre de messages : 3860
Localisation : In the middle of nowhere...
Date d'inscription : 18/05/2007

Revenir en haut Aller en bas

Crash d'un avion de parachutistes à Marchovelette  19-10-2013 + photos - Page 2 Empty Re: Crash d'un avion de parachutistes à Marchovelette 19-10-2013 + photos

Message par Mikeuu Jeu 31 Oct 2013 - 9:07

C'est clair que toutes les supputations faites sur le pilote dans la presse ont de quoi vous dégoûter. Surtout quand on connaissait bien le pilote, sa manière de travailler, sa manière de voler. Bien vite que toute la lumière soit faite sur cette affaire, pour que les familles puissent faire leur deuil correctement, et que surtout toutes les suspiscions sur le pilotes soient levées et que sa famille puisse continuer à vivre correctement. La presse c'est bien, mais il faut savoir raison garder !
Mikeuu
Mikeuu

Nombre de messages : 2098
Age : 44
Localisation : Costa Del Gembloux
Date d'inscription : 10/07/2006

http://www.srigbx.be

Revenir en haut Aller en bas

Crash d'un avion de parachutistes à Marchovelette  19-10-2013 + photos - Page 2 Empty Re: Crash d'un avion de parachutistes à Marchovelette 19-10-2013 + photos

Message par Pascal5555 Mar 5 Nov 2013 - 9:02

GELBRESSÉE - Certaines pièces de l’avion Pilatus qui s’est écrasé à Gelbressée auront besoin d’une étude métallographique, a expliqué ce lundi Luc Blendeman, chef opérateur de l’Air Accident Investigation Unit (AAIU), qui chapeaute l’enquête technique.

Quelques jours après l’accident, les pièces de l’avion accidenté avaient été soigneusement transportées puis inventoriées à Beauvechain.

Lors d’une première inspection, les experts ont notamment observé des fractures et d’autres éléments sur les pièces en question. «Nous regardons s’il y a une quelconque indication avant de passer à un examen plus approfondi. Certaines pièces auront besoin d’une étude métallographique. Pour faire simple, il s’agit d’observer les pièces en métal à l’aide d’un microscope optique», précise le chef opérateur.

Rappelons qu’il faut distinguer l’enquête réalisée par le parquet de Namur et celle menée par les autorités fédérales de la Mobilité, soit par l’AAIU, avec laquelle collabore l’Aviation Safety Directorate (ASD). Le délai pour qu’elles puissent déterminer les causes de l’accident peut aller jusqu’à un an.

Par ailleurs, un hommage collectif aura lieu samedi à 14h00 à l’aérodrome de Temploux, d’où étaient parties les onze victimes. Joëlle Milquet, ministre de l’Intérieur, y sera présente, selon son attachée de presse. Elio Di Rupo, lui, ne pourra «à son grand regret» pas y participer en raison d’un agenda chargé.


Source: L'Avenir.
Pascal5555
Pascal5555

Nombre de messages : 3063
Age : 40
Localisation : Flémalle-haute
Date d'inscription : 06/04/2012

Revenir en haut Aller en bas

Crash d'un avion de parachutistes à Marchovelette  19-10-2013 + photos - Page 2 Empty Re: Crash d'un avion de parachutistes à Marchovelette 19-10-2013 + photos

Message par Pascal5555 Mar 5 Nov 2013 - 9:02

NAMUR / TEMPLOUX - Une cérémonie d’hommage collective sera organisée pour les familles des victimes du crash aérien, le 9 novembre.

Le 19 octobre, un dramatique accident d’avion endeuillait la région namuroise. La chute brutale de l’avion Pilatus du paraclub de Temploux provoquait le décès des 10 passagers et du pilote.

Immédiatement, un important dispositif d’accompagnement psychosocial des familles endeuillées a été mis en place par la Ville de Namur et ses partenaires (assistantes de police de la Zone de Police de Namur et service d’intervention psychosociale urgente de la Croix-Rouge sous la coordination du psychosocial manager du SPF Santé Publique).

Dans ce cadre, la Ville de Namur s’était notamment mise à la disposition des familles pour organiser, si les familles en émettaient le souhait, une cérémonie d’hommage collectif.

Il avait été décidé d’attendre que toutes les familles aient pu organiser, dans l’intimité familiale, les funérailles de leurs proches, avant d’évoquer avec elles les détails d’un tel hommage collectif.

Ces derniers jours, les différents intervenants psychosociaux qui accompagnent les familles depuis ce triste 19 octobre ont repris contact avec l’ensemble des familles pour leur proposer d’envisager ensemble cet hommage.

Les familles ont marqué leur souhait de voir une telle cérémonie organisée par la Ville. La date du samedi 9 novembre a été retenue.

Publique ou privée ?

Cette cérémonie se déroulera à 14h00 l’aérodrome de Temploux dans un hangar spécialement aménagé pour l’occasion. Il s’agira d’une cérémonie prioritairement organisée pour les familles et les proches des victimes.

Plusieurs points restent à discuter notamment le caractère public ou privé de cet hommage. Il dépendra de la volonté exprimée par les familles.


Source: L'Avenir.
Pascal5555
Pascal5555

Nombre de messages : 3063
Age : 40
Localisation : Flémalle-haute
Date d'inscription : 06/04/2012

Revenir en haut Aller en bas

Crash d'un avion de parachutistes à Marchovelette  19-10-2013 + photos - Page 2 Empty Re: Crash d'un avion de parachutistes à Marchovelette 19-10-2013 + photos

Message par Mikeuu Mar 5 Nov 2013 - 19:59

Si les familles des victimes émettent le souhait que la cérémonie soit privée, j'espère au moins que la presse respectera ce souhait !
Mikeuu
Mikeuu

Nombre de messages : 2098
Age : 44
Localisation : Costa Del Gembloux
Date d'inscription : 10/07/2006

http://www.srigbx.be

Revenir en haut Aller en bas

Crash d'un avion de parachutistes à Marchovelette  19-10-2013 + photos - Page 2 Empty Re: Crash d'un avion de parachutistes à Marchovelette 19-10-2013 + photos

Message par Pascal5555 Dim 10 Nov 2013 - 4:17

NAMUR/TEMPLOUX/GELBRESSÉE - Entre 550 et 600 personnes se sont rassemblées ce samedi après-midi à l’aérodrome de Temploux pour rendre hommage aux onze victimes qui ont perdu la vie dans l’accident d’avion du 19 octobre à Gelbressée (Namur).

Trois semaines jour pour jour après le drame, les familles des dix hommes et de la femme décédés dans l’accident ont souhaité cette cérémonie organisée par la Ville de Namur.

Maxime Prévot a d’abord pris la parole. «Soyez assurés des très nombreuses pensées qui vont vers vous», a-t-il notamment adressé aux familles. A la fin de son discours empreint d’émotion, le bourgmestre de Namur a tenu à remercier les personnes qui ont posé les gestes adéquats avec efficacité, respect et dignité: les services de police et d’incendie, la Ville de Namur, la défense, le parquet, ou encore le service d’identification des victimes. Maxime Prévot a conclu en citant Jean Cocteau: «Le vrai tombeau des morts, ce sera toujours le coeur des vivants».

Joëlle Milquet a pris la parole au nom du gouvernement fédéral pour faire part de son soutien aux familles. «Les mots sont dérisoires face à la douleur qui est vôtre», a-t-elle commencé.

Après ces discours, plusieurs morceaux de musique en souvenir des personnes disparues ont été joués avant la lecture de discours par les proches.

Pour terminer, Eddy Vande Vonder, président du Para Club de Namur, a adressé quelques mots aux familles à qui un t-shirt commémoratif et symbolique arborant un dessin de Pierre Kroll a été remis, de même qu'un livre de condoléances. Le club avait également réalisé un montage vidéo en mémoire des victimes. Un saut en parachute en leur mémoire était aussi initialement prévu mais n'a pu être effectué en raison des conditions météorologiques.

Parmi les autres personnalités officielles également présentes, il y avait notamment l'ambassadeur du Grand-Duché de Luxembourg, le gouverneur de la province de Namur, le commandant militaire de la province, le commandant des pompiers de Namur, ou encore le chef de corps de la police de Namur.


Source et lien photos + vidéo: http://www.lavenir.net/article/detail.aspx?articleid=dmf20131109_00387136
Pascal5555
Pascal5555

Nombre de messages : 3063
Age : 40
Localisation : Flémalle-haute
Date d'inscription : 06/04/2012

Revenir en haut Aller en bas

Crash d'un avion de parachutistes à Marchovelette  19-10-2013 + photos - Page 2 Empty Re: Crash d'un avion de parachutistes à Marchovelette 19-10-2013 + photos

Message par Pascal5555 Dim 17 Nov 2013 - 0:27

GEMBLOUX - Après la mort brutale d’un compagnon ou d’un mari, les compagnies d’assurance entrent en piste. À Beuzet, la veuve d’un parachutiste a eu très peur.

Pour Sandrine Bosselaer, les journées sans Laurent sont longues. À la douleur de la disparition brutale de son mari s’ajoutent aujourd’hui les soucis d’ordre administratif, froids et coupants. Dans ce registre, il y a la banque mais aussi les compagnies d’assurance, tenues d’indemniser les survivants de ses assurés ayant contracté une assurance-vie.

Les propriétaires d’un immeuble qui ont souscrit un emprunt hypothécaire sont tous liés à une assurance-vie solde restant dû. Qu’est-ce que cela signifie? En cas de décès, la compagnie d’assurance rembourse la banque à concurrence du solde restant dû.

Récemment, Sandrine Bosselaer, l’épouse de Laurent Vanhougardine, qui a péri dans le crash du Pilatus à Gelbressée, le 19 octobre dernier, a eu des sueurs froides. Son assureur aurait laissé entendre qu’il y avait une distinction à établir entre un accident d’avion ou un accident de parachutisme. En clair, les malheureux parachutistes qui ont tenté de sauver leur peau en ouvrant la porte de l’avion n’auraient pas perdu la vie des suites d’une chute de l’avion mais d’un accident de parachutisme. La veuve de Laurent en veut beaucoup à ses médias qui ont dit n’importe quoi sur les causes du crash (une aile qui aurait heurté le sol avant le vol fatal) ou qui ont montré des images, aux premières minutes de la catastrophe, de parachutes grand ouverts, quand l’avion écrasé brûlait encore. «Il est clair que c’est un accident d’avion, qui est parti en vrille, dont l’habitacle s’est transformé en centrifugeuse» souligne Sandrine Bosselaer. Et quand bien même ils auraient tenté d’ouvrir la porte de la carlingue, ils n’ont fait qu’obéir à un instinct de survie.

Laurent Vanhougardine avait contracté une assurance solde restant dû mais, précise son courtier d’assurance, Christophe Wiame, «il avait bien renseigné la pratique régulière du parachutisme, qui constitue une activité à risque, au même titre que la spéléologie et la plongée sous-marine» dit-il. Il n’y a donc pas de souci particulier pour lui. Sa veuve peut dormir tranquille.

Les survivants des victimes qui, par contre, n’auraient pas informé leur assureur de cette pratique risquent de ne pas être indemnisés, ou alors dans une moindre mesure. Il y a du souci à se faire.

La question de la responsabilité civile se pose néanmoins. Qui est responsable de la catastrophe? Personne n’est encore en mesure de le dire, il faudra attendre les conclusions de l’enquête.

Christophe Wiame imagine mal qu’une compagnie d’assurance ose se dégager de sa responsabilité d’indemniser ses clients, au motif que les causes de la mort restent mystérieuses, ou floues. Le courtier, qui œuvre au bureau Henriet, redore au passage le blason des compagnies. «Par rapport à ce drame de Gelbressée, la compagnie Axa est venue directement vers nous, courtiers d’assurances. On croit à tort que des compagnies laissent des ayants droit dans l’ignorance. C’est tout le contraire: la compagnie ne se cache pas, elle est allée au-devant des proches des victimes, pour rendre les choses moins compliquées».


Source: L'Avenir.
Pascal5555
Pascal5555

Nombre de messages : 3063
Age : 40
Localisation : Flémalle-haute
Date d'inscription : 06/04/2012

Revenir en haut Aller en bas

Crash d'un avion de parachutistes à Marchovelette  19-10-2013 + photos - Page 2 Empty Re: Crash d'un avion de parachutistes à Marchovelette 19-10-2013 + photos

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 3 Précédent  1, 2, 3  Suivant

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum