www.Secours112.net - Services de Secours Belges
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
-50%
Le deal à ne pas rater :
JBL Tune 115 TWS – Écouteurs sans fil Bluetooth 5.0
49.99 € 99.99 €
Voir le deal

Un homme décède en portant secours à deux enfants dans un étang à Hal: que faire dans pareille situation?

Aller en bas

Un homme décède en portant secours à deux enfants dans un étang à Hal: que faire dans pareille situation? Empty Un homme décède en portant secours à deux enfants dans un étang à Hal: que faire dans pareille situation?

Message par Cheap Dim 31 Oct 2021 - 22:24

www.rtlinfo.be a écrit:Nous vous en parlions sur RTL INFO ce jeudi: un père de famille de 44 ans a tenté de sauver deux garçons dans un étang à Hal ce jeudi. L'homme est décédé sur les lieux. D'après les premiers éléments, il est mort d'un arrêt cardiaque. Il a subi un choc thermique en entrant dans l'eau. Mais que faire dans pareille situation pour porter secours à une personne tombée à l'eau tout en réduisant les risques?

En automne ou en hiver, l’un des dangers des canaux, lacs ou étangs, c’est la température de l’eau. Le risque d’hydrocution ou de choc thermique est élevé. Les conséquences peuvent être fatales.

"Le corps réagit à une trop grosse différence de température entre l'air ambiant et l'eau dans laquelle on plonge. Si on plonge la tête la première, le réflexe automatique, c'est d'aller chercher de l'air, donc ouvrir la bouche et happer de l'air, mais au lieu de happer de l'air, on avale de l'eau et c'est comme ça qu'on se noie", explique Walter Derieuw, porte-parole de la zone de secours bruxelloise.

Il faut y aller progressivement, bien mouiller le cou et les grosses artères pour éviter le choc thermique

Quand on est témoin d’une noyade, il est cependant difficile de ne pas avoir ce reflexe, presque inné, de plonger. Mais quels conseils suivre pour éviter le pire? Car un autre risque concerne l’arrêt cardiaque dû à la dilation des vaisseaux sanguins.

Comme toujours, appeler le 112 est forcément le premier geste à réaliser. Si une intervention en extrême urgence est nécessaire, il y a quelques conseils à suivre. Nous avons interrogé le caporal Georges Megos, pompier à Bruxelles et plongeur depuis 17 ans.

"Essayez de trouver un maximum d'objets qui flottent, que ce soit des bouées, des morceaux de bois ou des gros morceaux de plastique. Essayez de donner ça à la victime et la ramener au bord si possible pour la sortir de l'eau. Ensuite, surtout ne pas sauter. Il faut y aller progressivement, bien mouiller le cou et les grosses artères pour éviter le choc thermique", indique Georges Megos.

Canaux, rivières et étangs: des lieux dangereux
D’une manière générale, les lacs et les cours d’eau sont des milieux naturels dangereux pour plusieurs raisons. "Il ne faut pas comparer ça à une piscine où il n'y a rien du tout. Dans le canal il y a plein d'objets. Il y a de la vase, de la boue, on pourrait rester accroché, on pourrait se blesser. La visibilité est quasi nulle, donc il ne faut pas sous-estimer ce danger-là", rappelle le caporal Megos.

Sauter à l'eau pour sauver la vie d'autrui est un geste héroïque. Le geste de ce monsieur décédé à Hal est salué par tous les pompiers de la caserne que nous avons visitée à Bruxelles ce vendredi. Ils nous confient penser très fort à la victime et à ses proches.
Cheap
Cheap
Admin

Nombre de messages : 30296
Age : 50
Localisation : Brabant-Wallon
Date d'inscription : 16/02/2006

https://secours112.forumactif.be

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum